Interview Mathieu BRAUN

https://rubis-ag.fr/wp-content/uploads/2021/06/Copie-de-Copie-de-Options-a-la-carte-7-1280x465.png

Rubis-News : D’où t’es venue ta passion pour l’informatique ? Peux-tu nous faire part de tes premières expériences ?

MB : Un peu comme Obélix, je suis tombé dedans étant petit. Mon père avait un ami passionné et j’ai eu la chance d’avoir un AMSTRAD CPC 6000128 vers 8 ans. Ce n’était pas aussi ergonomique qu’aujourd’hui, avant les disquettes et les CDs, ils nous fallait taper du code pour lancer des jeux.

Rubis-News : Tu as donc choisi de professionnaliser une passion de jeunesse ? Pour exercer un métier comme le tien, il semble important d’allier une expertise technique à une grande empathie. Est-ce bien compatible ?

MB : Absolument, c’est d’autant plus gratifiant quand il s’agit de mon métier. Le but de l’informatique est de faciliter la vie des gens, c’est une science du service. À RAG je résous les problèmes informatiques des collègues à qui je choisis aussi de transmettre une partie de mon savoir-faire à chaque intervention.

Rubis-News : Peux-tu décrire aux collègues l’esprit dans lequel tu exerces ton métier ?

MB : Les problèmes informatiques c’est comme une enquête, j’ai besoin d’informations pour trouver une solution. Je suis toujours en plein apprentissage des processus de la société pour aider à les optimiser, lesquels in fine améliorent notre productivité. La sécurité est aussi une préoccupation récurrente et ce à plusieurs niveaux : logiciel, matériel, utilisateur, aucune faille n’est permise.

Rubis-News : Pourrais-tu nous dire deux mots quant aux projets de fond sur lesquels tu travailles ?

MB : En 2023, nous aurons l’obligation de dématérialiser un grand nombre de nos process. L’objectif étant de réduire l’usage de papier et pour RAG, particulièrement, l’accélération de processus comme ceux de validation. Nous en profitons pour travailler sur des projets qui permettront de fluidifier la circulation de l’information dans l’entreprise, ainsi qu’une meilleure maîtrise de nos relations avec nos partenaires extérieurs et nos clients. Les projets de la GED (Gestion électronique des documents) et du CRM (Logiciel de gestion de la relation client) sont centraux dans cette optique.

RAG-News : Merci Mathieu, pour ce partage enrichissant !

Mathieu : A très bientôt RAG-News !